Catalog
275 record(s)
 
Type of resources
Available actions
INSPIRE themes
Provided by
Years
Formats
Representation types
Update frequencies
Scale
Resolution
From 1 - 10 / 275
  • Cette carte a été réalisée dans le but de quantifier l'évolution des espaces naturels dans chaque commune alsacienne sur la période 2000-2011/2012. Cette analyse est exprimée en taux, soit le pourcentage que les espaces naturels supplémentaires représentent en 2011/2012 par rapport aux surfaces en 2000. Cette cartographie s'inscrit dans le cadre du projet de la BdOCS-CIGAL, sa réalisation s'appuie sur l'exploitation des BdOCS-CIGAL 2000 et 2011/2012 en version 2 actualisée. Les figurés ponctuels sont proportionnels à l'importance du phénomène par commune s'étendant de -6,10% à +1,52%, l'évolution positive est représentée en vert tandis que la négative apparait en orange.On constate que 44% des communes alsaciennes connaissant une régression de leurs espaces naturels tandis que 35% stagnent et 21% présentent une augmentation de leurs espaces naturels. Sémiologiquement, il est incorrect de représenter des évolutions en pourcentage, c'est pourquoi il est important de mettre en relation cette carte avec celle de l'évolution des espaces naturels par commune exprimée en hectare. En effet, le territoire ne se placera pas forcément au même niveau selon que l'évolution des surfaces soit exprimée en volume ou en taux. Ainsi, si les pertes sont enregistrées en secteur de montagne en terme de quantité, l'ampleur de celles-ci par rapport à l'évolution en taux est moindre. Les évolutions sont beaucoup plus localisées lorsqu'elles sont exprimées en taux. En effet, la montagne vosgienne, les secteurs de Thann, Molsheim et Altkirch semblent plus affectés par les pertes. Les gains réellement observables se trouvent en Alsace Bossue. Cette cartographie est réalisée pour une impression prévue au format A4, en couleur, orientation portrait.

  • Carte du revenu fiscal médian par unité de consommation (UC) en 2011 par canton en Alsace. La classification utilisée est de type seuils naturels (Jenks) en 5 classes. Le revenu fiscal (source : http://www.insee.fr) correspond à la somme des ressources déclarées par les contribuables sur la déclaration des revenus, avant tout abattement. Il ne correspond pas au revenu disponible. Le revenu fiscal comprend ainsi les revenus d'activité salariée et indépendante, les pensions d'invalidité et les retraites (hors minimum vieillesse), les pensions alimentaires reçues (déduction faite des pensions versées), certains revenus du patrimoine ainsi que les revenus sociaux imposables : indemnités de maladie et de chômage (hors RSA). Le revenu fiscal est ventilé en quatre grandes catégories : - les revenus salariaux ; - les revenus des professions non salariées (bénéfices) ; - les pensions, retraites et rentes ; - les autres revenus (essentiellement des revenus du patrimoine). Le revenu fiscal est exprimé suivant trois niveaux d'observation : - l'unité de consommation ; - le ménage ; - la personne. La médiane du revenu fiscal par UC partage les personnes en deux groupes : la moitié des personnes appartient à un ménage qui déclare un revenu par UC inférieur à cette valeur et l'autre moitié présente un revenu par UC supérieur. Cet indicateur permet donc de mesurer le niveau central des revenus par UC au sein d'une zone. L’unité de consommation (UC) (source : http://www.insee.fr) est un système de pondération attribuant un coefficient à chaque membre du ménage et permettant de comparer les niveaux de vie de ménages de tailles ou de compositions différentes. Avec cette pondération, le nombre de personnes est ramené à un nombre d'unités de consommation (UC). Pour comparer le niveau de vie des ménages, on ne peut s'en tenir à la consommation par personne. En effet, les besoins d'un ménage ne s'accroissent pas en stricte proportion de sa taille. Lorsque plusieurs personnes vivent ensemble, il n'est pas nécessaire de multiplier tous les biens de consommation (en particulier, les biens de consommation durables) par le nombre de personnes pour garder le même niveau de vie. Aussi, pour comparer les niveaux de vie de ménages de taille ou de composition différente, on utilise une mesure du revenu corrigé par unité de consommation à l'aide d'une échelle d'équivalence. L'échelle actuellement la plus utilisée (dite de l'OCDE) retient la pondération suivante : - 1 UC pour le premier adulte du ménage ; - 0,5 UC pour les autres personnes de 14 ans ou plus ; - 0,3 UC pour les enfants de moins de 14 ans.

  • Cette carte des zones de niveau de vent inférieur à 5,2 m_s à 100m au dessus du sol a été réalisée dans le contexte suivant : au schéma régional climat air énergie est annexé le schéma régional éolien qui a pour objectif de définir des zones potentiellement favorables à l’implantation d’unités de production éolienne à l’échelle du 500 000ème pour l’Alsace. Il concerne les hauteurs de mât de plus de 50 m et tient compte du potentiel de vent, des servitudes (aéronautiques, militaires…), des règles de protection des espaces naturels, du patrimoine naturel et culturel mais aussi des ensembles paysagers et pour finir des contraintes techniques.

  • Cette carte a été réalisée pour représenter les unités paysagères du territoire alsacien. Elles sont au nombre de 15 unités naturelles simplifiées. Cette cartographie est réalisée pour une impression prévue au format A3, en couleur, orientation portrait.

  • Cette carte a été réalisée dans le but de faire un état des lieux de l'occupation du sol au niveau 2 de la nomenclature dans le SCOT Rhin Vignoble Grand-Ballon en 2012. Il est possible d'étudier de manière plus fine l'occupation du sol de ce territoire en exploitant la BdOCS-CIGAL-2011/2012 aux niveaux 3 et 4. Cette cartographie s'inscrit dans le cadre du projet de la BdOCS-CIGAL, sa réalisation s'appuie sur la BdOCS-CIGAL-2011/2012 en version 2 actualisée. La carte révèle une prédominance des espaces agricoles et naturels, les espaces artificialisés sont quant à eux développés dans le secteur de plaine et piémont. Il faut se référer à la carte des mutations de l'occupation du sol pour connaitre les changements opérés au niveau 2 de la nomenclature entre 2000 et 2011/2012 sur ce territoire. La cartographie permet de donner un aperçu de cet espace à un instant donné. La cartographie de l'occupation du sol dans le SCOT Rhin Vignoble Grand-Ballon (au niveau 2 de la nomenclature) est réalisée pour une impression prévue au format A4, en couleur, orientation paysage.

  • Cette carte a été réalisée dans le but de spatialiser les mutations opérées au niveau 1 de la nomenclature (territoires artificialisés/territoires agricoles/espaces naturels/milieux hydrographiques) dans le SCOT de la Bande Rhénane Nord entre 2000 et 2011. Elle permet de mettre en avant l'évolution de l'occupation du sol et notamment la nature des changements. Cependant, elle ne prend pas en compte les mutations au sein d'une même classe d'occupation du sol sur la période. Cette cartographie s'inscrit dans le cadre du projet de la BdOCS-CIGAL, sa réalisation s'appuie sur les trois BdOCS-CIGAL 2000, 2008 et 2011/2012 en version 2 actualisée. La carte révèle une prédominance des mutations en faveur des espaces artificialisés. Elle ne permet toutefois pas de connaitre la nature des milieux avant la mutation à moins de s'appuyer sur la BdOCS antérieure à la mutation. La cartographie permet de donner un aperçu de l'évolution du territoire sur la période. La cartographie des mutations de l'occupation du sol dans le SCOT de la Bande Rhénane Nord (au niveau 1 de la nomenclature) est réalisée pour une impression prévue au format A4, en couleur, orientation portrait.

  • Cette carte a été réalisée dans le but de spatialiser les mutations opérées au niveau 1 de la nomenclature (territoires artificialisés/territoires agricoles/espaces naturels/milieux hydrographiques) dans le SCOT Colmar Rhin Vosges entre 2000 et 2012. Elle permet de mettre en avant l'évolution de l'occupation du sol et notamment la nature des changements. Cependant, elle ne prend pas en compte les mutations au sein d'une même classe d'occupation du sol sur la période. Cette cartographie s'inscrit dans le cadre du projet de la BdOCS-CIGAL, sa réalisation s'appuie sur les trois BdOCS-CIGAL 2000, 2008 et 2011/2012 en version 2 actualisée. La carte révèle une prédominance des mutations en faveur des espaces artificialisés en secteur de plaine et au profit des espaces agricoles dans le piémont. Elle ne permet toutefois pas de connaitre la nature des milieux avant la mutation à moins de s'appuyer sur la BdOCS antérieure à la mutation. La cartographie permet de donner un aperçu de l'évolution du territoire sur la période. La cartographie des mutations de l'occupation du sol dans le SCOT Colmar Rhin Vosges (au niveau 1 de la nomenclature) est réalisée pour une impression prévue au format A4, en couleur, orientation paysage.

  • Ce jeu de données contient la liste des arrêts, des horaires et des parcours théoriques du réseau de transport de Ville d'Obernai, il est publié aussi data.gouv.fr. Pour plus d’informations rendez-vous sur fluo.eu (https://www.fluo.eu/fr/developpeur-api/77). Données disponibles en licence ouverte (Etalab).

  • Ce jeu de données contient la liste des arrêts, des horaires et des parcours théoriques du réseau de transport de Région Grand Est - DGA Mobilités, il est publié aussi data.gouv.fr. Pour plus d’informations rendez-vous sur fluo.eu (https://www.fluo.eu/fr/developpeur-api/77). Données disponibles en licence ouverte (Etalab).

  • Cette carte des contraintes réglementaires hertziennes a été réalisée dans le contexte suivant : au schéma régional climat air énergie est annexé le schéma régional éolien qui a pour objectif de définir des zones potentiellement favorables à l’implantation d’unités de production éolienne à l’échelle du 500 000ème pour l’Alsace. Il concerne les hauteurs de mât de plus de 50 m et tient compte du potentiel de vent, des servitudes (aéronautiques, militaires…), des règles de protection des espaces naturels, du patrimoine naturel et culturel mais aussi des ensembles paysagers et pour finir des contraintes techniques.