From 1 - 10 / 40
  • Un bulletin de vigilance relatif à la pollution atmosphérique sur la région Grand Est est généré lors de chaque activation d'une vigilance. Il est issu des préconisations de l'Arrêté Cadre Zonal relatif aux procédures préfectorales en cas d'épisode de pollution dans l'air ambiant. Ce bulletin de vigilance est produit à partir des informations issues de la chaîne de prévision numérique et de l'expertise d'un prévisionniste. Il traite essentiellement de la situation prévue lors des 24 heures suivantes. En règle générale, il est diffusé avant 14 h. Pour tenir compte de l'exposition de la population, il intègre des critères de superficie, de nombre d'habitants exposés ou de situations particulières. Il indique le polluant concerné, la date de l'épisode, les zones concernées et le niveau de vigilance (jaune, orange, rouge). Il comporte des messages sanitaires adaptés au polluant correspondant à l'épisode de pollution en cours, ainsi que des recommandations comportementales. Selon les cas de figure, il peut être suivi d'une activation d'un dispositif préfectoral d'information ou d'alerte.

  • Un bulletin de vigilance relatif à la pollution atmosphérique sur la région Grand Est est généré lors de chaque activation d'une vigilance. Il est issu des préconisations de l'Arrêté Cadre Zonal relatif aux procédures préfectorales en cas d'épisode de pollution dans l'air ambiant. Ce bulletin de vigilance est produit à partir des informations issues de la chaîne de prévision numérique et de l'expertise d'un prévisionniste. Il traite essentiellement de la situation prévue lors des 24 heures suivantes. En règle générale, il est diffusé avant 14 h. Pour tenir compte de l'exposition de la population, il intègre des critères de superficie, de nombre d'habitants exposés ou de situations particulières. Il indique le polluant concerné, la date de l'épisode, les zones concernées et le niveau de vigilance (jaune, orange, rouge). Il comporte des messages sanitaires adaptés au polluant correspondant à l'épisode de pollution en cours, ainsi que des recommandations comportementales. Selon les cas de figure, il peut être suivi d'une activation d'un dispositif préfectoral d'information ou d'alerte.

  • Estimation et taux d'évolution des productions d'énergie annuelles par vecteurs / filières sur la région Grand Est pour les années 2005 à 2017 exprimés en GWh/an pour les unités administratives associées aux EPCI. Les fichiers correspondants sont respectivement dénommés productions_totales_"vecteurs", productions_enr_"externe" et productions_annee_evo_"types". L’inventaire recense les productions d’énergie les plus primaires possibles c’est-à-dire les plus en amont de la chaîne de flux. Pour certaines filières l’énergie à recenser est, par convention, la quantité de chaleur ou d’électricité produite. Deux classes de filières de production sont considérées : la classe des filières dites « classiques » et la classe des filières dites « renouvelables ». Les filières « classiques » sont les suivantes : - Le nucléaire : électricité produite aux bornes de la centrale ; - Le pétrole : quantité de pétrole extraite dans la région du Grand Est ; - L’incinération des déchets – part non renouvelable : valorisation d'énergie lors de l'incinération de déchets – part considérée comme non renouvelable (déchets non biodégradables, voir Annexe 6 : Part de l’incinération des déchets à considérer comme renouvelable : Extraits de l’Arrêté du 8 novembre 2007 et de la Directive 2009/28/CE) ; Les filières de production dites « renouvelables » sont les suivantes : - L’hydraulique : électricité produite par la grande hydraulique (installations de plus de 10MW), par la petite (installations entre 1 et 10MW) hydraulique, et par la micro-hydraulique (installations de moins de 1MW) ; - Le solaire thermique : production de chaleur des chauffe-eau solaires collectifs (CESC), individuels (CESI) et des systèmes solaires combinés ; - Le photovoltaïque : production d'électricité des panneaux photovoltaïques mise sur le réseau ; - La production de bois énergie : production de bois énergie de la filière forêt bois du Grand Est (bois bûche, plaquettes, etc.) ; - L’incinération des déchets – part renouvelable : valorisation d'énergie lors de l'incinération de déchets – part considérée comme renouvelable (déchets biodégradables, voir Annexe 6 : Part de l’incinération des déchets à considérer comme renouvelable : Extraits de l’Arrêté du 8 novembre 2007 et de la Directive 2009/28/CE) ; - Les PAC géothermiques (et aquathermiques) : énergie extraite du sol par les PAC géothermiques ; - Les PAC aérothermiques : production d’énergie renouvelable par les PACs aérothermiques selon l’Annexe 3 : Prise en compte des PAC : annexe VII de la Directive 2009/28/CE ; - Le biogaz : production de chaleur et/ou d’électricité à partir de biogaz ; - Les agro-carburants : production de carburant dans la région du Grand Est ; - La géothermie profonde : production de chaleur et/ou d’électricité à partir de la chaleur du sous-sol à une profondeur supérieure à 1500m et dont la température est supérieure à 150°C, - L’éolien : production d’électricité à partir des aérogénérateurs. Le rapport méthodologique détaillé associé à ces données est téléchargeable via cette fiche.

  • Estimation et taux d'évolution des émissions annuelles totales et par secteur d'activité (Format PCAET) des gaz à effet de serre (GES) sur la région Grand Est pour les années 2005 à 2017 exprimés en KtCO2e/an pour les unités administratives associées aux EPCI. Les fichiers correspondants sont respectivement dénommés ges_secten_comb_epci_"tous_secteurs" et ges_annee_epci_"tous_secteurs". Pour le format PCAET (Code de l’env. – Article R229-52), les émissions liées aux installations de production d'électricité, de chaleur et de froid du territoire sont comptabilisées par ailleurs. Le calcul du PRG comprend donc les émissions directes de GES du territoire dues à ses activités auxquelles ont été soustraites les émissions de GES des centrales thermiques produisant de l’électricité, des réseaux de chauffage urbain livrant de la chaleur aux secteurs finaux et des incinérateurs de déchets ménagers qui, dans le Grand Est, produisent tous de la chaleur, de l’électricité voire les deux. De plus, les émissions de GES associées à l’énergie utilisée à des fins industrielles non énergétiques (comme matière première) ne sont pas comptabilisées. Les émissions de GES qui demeurent au bilan dans la branche énergie correspondent aux pertes de méthane des réseaux de distribution de gaz, émissions liées aux cokeries, etc. Le PRG au format PCAET a été calculé avec les coefficients 2013 du GIEC (5ème rapport) qui sont ceux « retenus par le pôle de coordination nationale institué par l’article R. 229-49» du Code de l’environnement. Pour les secteurs d'activité hors « branche énergie », le calcul du PRG au format PCAET est identique à celui du format SECTEN niveau 1 du CITEPA. Pour le secteur « branche énergie » certaines exclusions d’activités sont appliquées. Les chiffres fournis sont issus de l’inventaire V2019 d’ATMO Grand Est. Les éléments méthodologiques utilisés proviennent en grande majorité des travaux animés conjointement par la Fédération ATMO France, le CITEPA et l’INERIS dans le cadre du Pôle de Coordination national des Inventaires Territoriaux (PCIT) piloté par la Direction Générale de l’Energie et du Climat du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire et publiés dans le Guide méthodologique pour l’élaboration des inventaires territoriaux. Celui-ci est un guide technique complexe visant à préconiser des méthodologies pour l’élaboration d’inventaires d’émissions de polluants et de gaz à effet de serre au niveau du territoire. Les éléments présentés ici proviennent de la nouvelle version du guide (version juin 2019), validé par le Ministère de la Transition écologique et solidaire. Cette version n°2 est une mise à jour du premier guide publié en novembre 2012. Le rapport méthodologique détaillé associé à ces données est téléchargeable via cette fiche.

  • Concentrations moyennes horaires issues du réseau fixe des mesures des principaux polluants réglementés dans l'air sur la région Grand-Est : dioxyde de soufre SO2, monoxyde d'azote NO et dioxyde d'azote NO2, particules en suspension PM10, particules en suspension PM2.5, ozone O3, benzène C6H6, monoxyde de carbone CO. Toutes les données fournies sont en μg/m³ (microgramme par mètre cube) sauf CO (mg/m³) et correspondent aux heures TU. Les données proviennent des mesures de terrain automatiques.

  • Concentrations moyennes annuelles issues du réseau fixe des mesures des principaux polluants réglementés dans l'air sur la région Grand-Est : dioxyde de soufre SO2, monoxyde d'azote NO et dioxyde d'azote NO2, particules en suspension PM10, particules en suspension PM2.5, ozone O3, benzène C6H6, monoxyde de carbone CO. Toutes les données fournies sont en μg/m³ (microgramme par mètre cube) sauf CO (mg/m³). Les données proviennent des mesures de terrain automatiques.

  • Concentrations moyennes mensuelles issues du réseau fixe des mesures des principaux polluants réglementés dans l'air sur la région Grand-Est : dioxyde de soufre SO2, monoxyde d'azote NO et dioxyde d'azote NO2, particules en suspension PM10, particules en suspension PM2.5, ozone O3, benzène C6H6, monoxyde de carbone CO. Toutes les données fournies sont en μg/m³ (microgramme par mètre cube) sauf CO (mg/m³). Les données proviennent des mesures de terrain automatiques.

  • Concentrations moyennes journalières issues du réseau fixe des mesures des principaux polluants réglementés dans l'air sur la région Grand-Est : dioxyde de soufre SO2, monoxyde d'azote NO et dioxyde d'azote NO2, particules en suspension PM10, particules en suspension PM2.5, ozone O3, benzène C6H6, monoxyde de carbone CO. Toutes les données fournies sont en μg/m³ (microgramme par mètre cube) sauf CO (mg/m³). Les données proviennent des mesures de terrain automatiques.

  • Estimation des émissions tous secteurs d'activité confondus des gaz à effet de serre (GES) (Dioxyde de carbone CO2 - Méthane CH4 - Protoxyde d'azote N2O - Hydrofluorocarbure HFC - Perfluorocarbure PFC - Hexafluorure de soufre SF6 - Trifluorure d'azote NF3 - Pouvoir de réchauffement global selon les valeurs des PRG du 4ème rapport du GIEC (AR4) relatives à l'année 2007 PRG2007 - Pouvoir de réchauffement global selon les valeurs des PRG du 5ème rapport du GIEC (AR5) relatives à l'année 2013 PRG2013 - Dioxyde de carbone d'origine biomasse, non pris en compte dans le calcul des PRG CO2_BIO) sur la région Grand Est pour les années 2005, 2010, 2012, 2014, 2015, 2016, 2017. Les unités sont exprimées en kg/an ou en tonnes équivalent CO2 pour les PRG pour les unités administratives associées aux départements. Les chiffres fournis sont issus de l’inventaire V2019 d’ATMO Grand Est et les données proviennent de l'Observatoire Climat Air Energie animé par ATMO Grand Est en partenariat avec la Région, l'ADEME et la DREAL. Pour obtenir des données plus détaillées vous pouvez consulter ce site à l'adresse https://observatoire.atmo-grandest.eu/

  • Estimation des consommations totales annuelles d'énergie tous secteurs d'activité confondus (consommation énergétique finale à climat réel conso_ef_cr_mwh - consommation d'énergie primaire (hors matière première) à climat réel conso_ep_cr_mwh - consommation énergétique finale à climat normal (corrigé des variations climatiques) conso_ef_cn_mwh - consommation d'énergie primaire (hors matière première) à climat normal (corrigé des variations climatiques) conso_ep_cn_mwh) sur la région Grand Est pour les années 2005, 2010, 2012, 2014, 2015, 2016, 2017. Les unités sont exprimées en MWh PCI (pouvoir calorifique inférieur) pour les unités administratives associées aux départements. Les chiffres fournis sont issus de l’inventaire V2019 d’ATMO Grand Est et les données proviennent de l'Observatoire Climat Air Energie animé par ATMO Grand Est en partenariat avec la Région, l'ADEME et la DREAL. Pour obtenir des données plus détaillées vous pouvez consulter ce site à l'adresse https://observatoire.atmo-grandest.eu/