From 1 - 10 / 17
  • Le traitement se base sur les fichiers fonciers produits par la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP). La livraison de la DGFIP comporte des fichiers MAJIC ET EDIGEO.

  • Ce web service est issu de la carte dynamique mise à jour en temps réel (http://www.meurthe-et-moselle.fr/fr/routes-hauts-debits/circuler-en-hiver/carte-des-conditions-de-conduite.html), au fur et à mesure des retours des équipes de terrain. Les conditions de conduite affichées sont représentatives d'une tendance générale par territoire sans prise en compte des points singuliers. Après avoir actualisé la carte, patientez quelques instants pour que les informations colorées apparaissent. Merci. Route NORMALE : restez prudent Constat : Absence de phénomène hivernal. Météo favorable. Conseil : Pneus « été » suffisants. Surveiller leur usure. Attention : Aux chaussées humides plus froides que l’air (particulièrement la nuit si le ciel se découvre). A l’évolution de la météo. Conduite : Être prudent. La situation peut devenir délicate. Route DELICATE : soyez vigilant Constat : Perte d’adhérence possible localement notamment sur : gelées blanches, dépôt de givre, plaques de verglas difficiles à prévoir et à détecter. Neige fraîche en faible épaisseur, ou fondante, ou tassée non gelée. Conseil : Pneus « hiver » conseillés mais ne pas les surestimer sur le verglas. Attention : Aux secteurs signalés "Chaussée glissante". Aux endroits froids et humides : ponts, sous-bois. Conduite : Attention aux effets de surprise. Ralentir surtout en virage et en pente. Éviter toute manoeuvre brusque. Augmenter les distances de sécurité. Route DIFFICILE : préparez votre déplacement Constat : Phénomènes hivernaux bien perceptibles et étendus. Risques importants de blocage : verglas généralisé, neige fraîche en épaisseur moyenne ou tassée et gelée, ou congère en formation. Conseil : Pneus « hiver » fortement recommandés. Il est souhaitable de se munir de chaînes. Attention : À la neige et au verglas. À la baisse brutale d’adhérence. Conduite : Ne pas s’arrêter dans une côte. Route IMPRATICABLE : ne partez pas Constat : Conditions météo très difficiles perturbant profondément la circulation : pluie verglaçante, verglas épais généralisé, neige abondante ou ornières glacées profondes, ou congères formées. Conseil : Ne pas s’engager sur des itinéraires signalés «non déneigés». Conduite : En cas d’immobilisation de son véhicule : ne pas laisser tourner le moteur, n’abandonner son véhicule que si l’on est sûr de pouvoir atteindre un abri, se garer de façon à laisser un passage aux engins de déneigement.

  • Le département de Meurthe-et-Moselle compte 29 Etablissements Publics à Coopération Intercommunale (EPCI). Ce découpage évoluera au 1er janvier 2017 pour aboutir à 18 EPCI. La donnée a été générée suivant les limites des communes issues d'OpenStreetMap (OSM).

  • Le départemental comporte 23 cantons, dont voici les libellés: - Baccarat - Entre Seille et Meurthe - Grand Couronné - Jarny - Jarville-la-Malgrange - Laxou - Longwy - Lunéville 1 - Lunéville 2 - Meine-au-Saintois - Mont-Saint-Martin - Nancy 1 - Nancy 2 - Nancy 3 - Neuves-Maisons - Nord-Toulois - Pays de Briey - Pont-A-Mousson - Saint-Max - Toul - Val de Lorraine Sud - Vandoeuvre-lès-Nancy - Villerupt La donnée a été générée suivant les limites des iris d'OpenStreetMap (OSM)

  • Le conseil départemental de Meurthe-et-Moselle est, au plan national, l’un des départements les plus en pointe en matière d’aménagement, de préservation et d’ouverture au public de ses espaces naturels sensibles. La stratégie vise à la fois la conservation de ces territoires exceptionnels, la pédagogie, la formation et l’emploi, ainsi que le tourisme. 12 sites ENS départementaux sont directement pilotés par le conseil départemental de Meurthe-et-Moselle. Propriétaire de plus de 800 Ha de terrains, le conseil départemental y mène une gestion écologique afin de préserver la biodiversité remarquable. Des itinéraires de découverte sont déjà proposés dans le Massif forestier de Meine, la Vallée de la Meurthe sauvage, la Tourbière de la Basse St-Jean à Bertrichamps ou encore le Marais de Droitaumont (Jarny). Au total, ce sont 80 sites ENS protégés en partenariat avec le Conservatoire d’Espaces Naturels de Lorraine et les collectivités locales pilotes. Plus de 1 000 animations scolaires et 200 animations “grand public” sont organisées chaque année. Elles favorisent la découverte des Espaces Naturels Sensibles de Meurthe-et-Moselle. Les ENS couvrent 5 % du territoire départemental (28 000 hectares).

  • Dans le cadre de son schéma départemental des transports et déplacements, le conseil départemental s’est engagé dans l’élaboration d’un schéma des aires de covoiturage visant à aménager un réseau de parking de covoiturage sur le territoire départemental. Ce schéma repose sur le principe d’une labellisation en vue de garantir une cohérence départementale en matière d’équipement, de sécurisation des parkings , de lisibilité pour les usagers (signalétique commune). L’obtention de ce LABEL départemental nécessite deux conditions : - L’inscription du site dans un schéma territorial d’aires de covoiturage - Le respect de la charte d’aménagement et de gestion des aires de covoiturage Les 6 territoires ont effectué des relevés GPS des aires de covoiturage aménagées. Ces aires localisées sont matérialisées par un ponctuel. L'objectif est d'apporter une information aux usagers de la route sur les aires de covoiturage.

  • Les 16 unités de paysages en Meurthe-et-Moselle sont les suivantes : 1. La plaine de la Woëvre : une vaste plaine agricole humide, au pied des Côtes de Meuse 2. Le Pays Haut : un plateau agricole élevé, entaillé de vallées boisées 3. Les grandes vallées du Pays Haut : une urbanisation dense installée dans d’étroites vallées industrielles 4. Le plateau de Haye : un plateau agro-sylvicole, allongé et morcelé 4.2. Les vallées encaissées du plateau de Haye 5. Les Côtes de Toul : un territoire marqué par le vignoble et les villages accrochés à flanc de coteaux 6. La vallée urbanisée de la Moselle : un axe de communication majeur au pied des Côtes de Moselle 7. Les Boucles de la Moselle : une alternance de méandres tantôt préservés, tantôt anthropisés 8. Le Grand Couronné : un remarquable liseré de buttes-témoins 9. Nancy et sa couronne : une agglomération au cœur d’un bassin bordé de coteaux boisés 10. Le Saintois : un territoire rural aux buttes-témoins emblématiques, adossé aux Côtes de Moselle 11. Le Plateau Lorrain : un vaste plateau ondulé sillonné par les vallées de la Seille et du Sânon 12. La vallée de la Meurthe : une alternance d’espaces urbanisés et d’espaces préservés, au cœur d’une large vallée 13. Entre Moselle et Meurthe : un balcon allongé formé par les plateaux ruraux du Vermois et du Bayonnais, traversé par la vallée de la Mortagne 13.2. La vallée de la Mortagne 14. La Moselle sauvage : une vallée alluviale à forte valeur patrimoniale 15. Le Lunévillois : un plateau agricole et boisé, parcouru par la vallée de la Vezouze 16. Le Piémont Vosgien : une mosaïque de clairières agricoles adossée aux pentes boisées du Massif Vosgien sous-unité 16.2. Les collines sous-vosgiennes Mentions légales : http://www.vivrelespaysages.cg54.fr/mentions-legales.html © Copyright 2013-2013 Vivre les paysages | CD54 | Tous droits réservés. Les données sont issues d'un relevés de terrain. Maîtrise d’œuvre de l’Atlas : Agence Folléa-Gautier, paysagistes urbanistes 100, avenue Henri Ginoux 92 120 Montrouge tél : 01 47 35 71 33 Courriel : agence@follea-gautier.com

  • La territorialisation de l'action départementale Engagé depuis 10 ans, la territorialisation de l’action départementale vise à articuler les politiques publiques départementales avec les spécificités des territoires. Adaptée à l’organisation des collectivités locales meurthes-et-mosellanes, la territorialisation des services inscrit l’action départementale au coeur des territoires. Elle rapproche le conseil départemental des citoyens et rend son action plus lisible. Elle permet d’apporter des réponses appropriées aux besoins des habitants et participe à une démocratie plus vivante. Tous les ans, les conseillers départementaux vont à la rencontre des acteurs des 6 territoires de Meurthe-et-Moselle avec plusieurs visites de terrain autour de grandes thématiques. En 2016, en début de soirée, un temps de travail est consacré aux Assises départementales de l’éducation populaire, du sport, de la culture et de la citoyenneté, avec les acteurs associatifs et structures concernés. Six territoires d'actions Les 6 territoires d’action du conseil départemental, adoptés en 2003, suivent les périmètres des pays et intercommunalités, pour être au plus près des projets de développement portés par les acteurs territoriaux. La donnée a été générée suivant les limites administratives des communes d'OpenStreetMap (OSM).

  • Maisons départementales des solidarités Pour répondre au mieux aux attentes des Meurthe-et-Mosellans, le conseil départemental réorganise ses centres médico-sociaux (CMS) et crée des Maisons départementales des solidarités (MDS). Le but est d’offrir à chaque habitant, quel que soit son âge, sa situation, son lieu de résidence, un accueil de proximité bienveillant. Pour le département, l’objectif est de garantir un égal accès au service public et de rendre un service de qualité qui permette de trouver les solutions les plus adaptées aux besoins exprimés par chacun. Présentes partout en Meurthe-et-Moselle, les Maisons départementales des solidarités (MDS) sont organisées en sites et en points d’accueil de proximité, notamment en milieu rural. Les MDS sont composées d’équipes de professionnels du domaine social et médico-social. Les MDS ont pour mission : - d’informer, d’accompagner et de protéger les personnes et les familles, - de mener des actions de santé en faveur des familles, des enfants et des femmes enceintes, - de conduire des actions de prévention et d’insertion pour contribuer à la lutte contre l’exclusion. Tout en garantissant la confidentialité des informations pour le respect des personnes, les MDS veulent permettre à chacun d’améliorer ses conditions de vie et d’exercer sa citoyenneté. La donnée a été générée suivant les limites administratives d'OpenStreetMap

  • Les bornes de recharges pour véhicules électriques ou Infrastructure de recharge de véhicules électriques (IRVE) sur le département de Meurthe-et-Moselle. contexte : La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte place les territoires au cœur de l’action Climat-Air-Énergie. Cette loi a fixé le cadre dans lequel se développe le dispositif « Territoires à Énergie Positive pour la Croissance Verte ». Dans le Grand Est, la Meurthe-et-Moselle est le seul Département à avoir été lauréat de l’appel à projet national. C’est le cas seulement d’une dizaine de Départements à l’échelon national. Parmi les actions présentées par la Meurthe-et-Moselle, a été retenu l’aménagement d’aires de covoiturage départementales pour favoriser l’électromobilité et l’intermodalité (50 aires de covoiturage aménagées en 2015). En complément de ces aires, des portiques d’accès et/ou des bornes de recharges de véhicules électriques sont implantés en fonction des critères de fréquentation.