From 1 - 10 / 17
  • La base de donnée IRIS particulier a été constituée pour permettre une étude socio-démographique logique du territoire. Ainsi certains IRIS officiels de l'INSEE sont redécoupés en fonction des zones habitées. Les informations liées sont des indicateurs liés à cette étude.

  • Contours des parcelles forestières des forêts publiques métropolitaines relevant du régime forestier : terrains domaniaux et communaux, y compris les terrains qui ne sont pas en nature de forêt. Par rapport à la couche publique, la diffusion de la couche destinée aux partenaires institutionnels de l'ONF se fait en précision non dégradée.

  • C'est un projet initié par OpenStreetMap France destiné à constituer et diffuser sous licence libre une base de données d'adresses géolocalisées sur l'ensemble du territoire français. Pour plus de renseignements: http://wiki.openstreetmap.org/wiki/WikiProject_France/WikiProject_Base_Adresses_Nationale_Ouverte_(BANO) La création de la BdOCS20112012-CIGAL v2 s'appuie sur les limites existantes de la BdOCS2008-CIGAL v2. Seuls les contours et/ou codes des zones de changement d'occupation du sol entre les 2 dates ont été modifiés . Ce lot de données a été produit pour permettre une exploitation optimale à l'échelle 1/10 000. L'aire d'étude représente une superficie de 8330 km² et couvre l'Alsace. Les couches d’information ont également été généralisées et sont disponibles pour une exploitation au 1/50 000ème (niveau 2 de la nomenclature) et au 1/250 000ème (niveau 1 de la nomenclature).

  • Depuis les années 1920, l’IGN est à la pointe des techniques permettant d'acquérir et traiter les images aériennes. Chaque année, les avions de la flotte aérienne de l'IGN quadrillent le ciel de France pour assurer la couverture photographique d'une vingtaine de départements. Ces photographies ont de nombreuses applications à caractère historique, scientifique ou environnemental. L'acquisition numérique des prises de vue aériennes, initiée en 1999, a été généralisée depuis 2005. Les prises de vue historiques sur support argentique depuis 1920 sont progressivement dématérialisées pour pouvoir être mises à disposition sous forme de fichiers numériques. Les photos aériennes dématérialisées sont téléchargeables au format JPEG2000.

  • Ensemble des ouvrages présents sur le réseau géré par le Service Régional de l'Ill (ouvrages domaniaux, non domaniaux).

  • Contours des forêts publiques métropolitaines relevant du régime forestier : terrains domaniaux et communaux, y compris les terrains qui ne sont pas en nature de forêt.

  • La base de données géographiques de l'occupation du sol 2008 v2 CIGAL est extraite de la base de donnée réalisée par photointerprétation en 2011 sur l'ensemble du territoire de la Coopération pour l'Information Géographique en Alsace (Région Alsace, Parc des Vosges du Nord et Parc des Ballons des Vosges) au niveau 3 et 4 de nomenclature. Les images de référence thématique sont des images SPOT5 (deux couvertures complètes, l'une datant de sept/oct 2007 et l'autre de mars 2008). La référence géométrique est la BD ORTHO IGN (couverture de 2007 sur la région Alsace à 50cm de résolution). Ce lot de données a été produit pour permettre une exploitation optimale à l'échelle 1/10 000. L'aire d'étude représente une superficie de 8330 km² et couvre l'ensemble de l'Alsace. La base de donnée a été améliorée thématiquement et géométriquement suite à l'apport d'informations complèmentaires issues des orthophotographies CIGAL de 2011 et 2012 (résolution 20cm permettant un affinement de contours). De plus, un nouveau passage thématique a permis de corriger localement des polygones. Les couches d’information ont également été généralisées et sont disponibles pour une exploitation au 1/50 000ème (niveau 2 de la nomenclature) et au 1/250 000ème (niveau 1 de la nomenclature).

  • La base de données géographiques de l'occupation du sol CIGAL 20112012 v2 est issue de la mise à jour de la base de donnée d'occuaption du sol CIGAL 2008 v2 réalisée par photointerprétation sur la région Alsace au niveau 3 et 4 de nomenclature. Les images de référence thématique et géométrique sont la les orthophotographies CIGAL de résolution 20cm de 2011 pour le Bas-Rhin et 2012 pour le Haut-Rhin. La création de la BdOCS20112012-CIGAL v2 s'appuie sur les limites existantes de la BdOCS2008-CIGAL v2. Seuls les contours et/ou codes des zones de changement d'occupation du sol entre les 2 dates ont été modifiés . Ce lot de données a été produit pour permettre une exploitation optimale à l'échelle 1/10 000. L'aire d'étude représente une superficie de 8330 km² et couvre l'Alsace. Les couches d’information ont également été généralisées et sont disponibles pour une exploitation au 1/50 000ème (niveau 2 de la nomenclature) et au 1/250 000ème (niveau 1 de la nomenclature).

  • La base de données géographiques de l'occupation du sol 2000 v2 de la région Alsace a été réalisée par photointerprétation (mise à jour de la BDOCS2008). Les images de référence thématique sont les images IRS 2000 à 5,8m de résolution. La BD ORTHO IGN de 1997 a servi de support géométrique. La création de la BDOCS2000 v2 s'appuie sur les limites existantes de la BDOCS2008, seuls les contours et/ou codes des zones de changement d'occupation du sol entre les 2 dates étant modifiés. Ce lot de données a été produit pour permettre une exploitation optimale à l'échelle 1/10 000 (niveaux 3 et 4 de la nomenclature). L'aire d'étude représente une superficie de 8330 km². Les couches d’information ont également été généralisées et sont disponibles pour une exploitation au 1/50 000ème (niveau 2 de la nomenclature) et au 1/250 000ème (niveau 1 de la nomenclature).

  • La BdOCS CIGAL est un ensemble de couches de données constituant un référentiel de l'occupation du sol en Alsace. Elle permet de disposer d’un état des lieux pour 2000 et 2008 et 2011/2012. Elle offre par ailleurs une observation de l’évolution des mutations entre 2000 et 2008, ainsi qu’entre 2008 et 2011/12. Ce projet couvre l’ensemble du territoire alsacien. L’exploitation des bases de données est prévue au 1/10 000ème. Les couches d’information ont également été généralisées pour une exploitation au 1/50 000ème et au 1/250 000ème.