From 1 - 10 / 20
  • Un bulletin de vigilance relatif à la pollution atmosphérique sur la région Grand Est est généré lors de chaque activation d'une vigilance. Il est issu des préconisations de l'Arrêté Cadre Zonal relatif aux procédures préfectorales en cas d'épisode de pollution dans l'air ambiant. Ce bulletin de vigilance est produit à partir des informations issues de la chaîne de prévision numérique et de l'expertise d'un prévisionniste. Il traite essentiellement de la situation prévue lors des 24 heures suivantes. En règle générale, il est diffusé avant 14 h. Pour tenir compte de l'exposition de la population, il intègre des critères de superficie, de nombre d'habitants exposés ou de situations particulières. Il indique le polluant concerné, la date de l'épisode, les zones concernées et le niveau de vigilance (jaune, orange, rouge). Il comporte des messages sanitaires adaptés au polluant correspondant à l'épisode de pollution en cours, ainsi que des recommandations comportementales. Selon les cas de figure, il peut être suivi d'une activation d'un dispositif préfectoral d'information ou d'alerte.

  • L’indice de qualité de l'air ambiant est un outil de communication qui permet de fournir une information synthétique sous une forme simple (6 couleurs accompagnées d’un qualificatif) sur le niveau de la pollution de l'air ambiant, en agrégeant des données de concentrations mesurées ou modélisées, de plusieurs polluants atmosphériques au sein d'un établissement public de coopération intercommunale. Cet indice est calculé pour une journée et pour une zone géographique représentative (commune, EPCI). Cet indice est calculé conformément aux dispositions de l’article 3 de l’arrêté du 10 juillet 2020. Il est le résultat agrégé de la surveillance de cinq polluants atmosphériques : le dioxyde de soufre « SO2 », le dioxyde d'azote « NO2 », l'ozone « O3 », les particules de diamètre aérodynamique inférieur à 10 micromètres « PM10 » et les particules de diamètre aérodynamique inférieur à 2,5 micromètres « PM2,5 ». La mesure ou la modélisation des concentrations dans l'air ambiant représentatives d'une situation de fond pour les polluants entrant dans le calcul des sous-indices est réalisée conformément aux dispositions fixées par l'arrêté du 19 avril 2017 modifié. L'indice caractérisant la qualité de l'air globale de la journée considérée est égal au sous-indice le plus dégradé. Il correspond à un indicateur chiffré permettant d’évaluer l’état de la qualité de l’air ambiant de « bon » à «extrêmement mauvais » sur une échelle de 1 à 6.

  • L’indice de qualité de l'air ambiant est un outil de communication qui permet de fournir une information synthétique sous une forme simple (6 couleurs accompagnées d’un qualificatif) sur le niveau de la pollution de l'air ambiant, en agrégeant des données de concentrations mesurées ou modélisées, de plusieurs polluants atmosphériques au sein d'un établissement public de coopération intercommunale. Cet indice est calculé pour une journée et pour une zone géographique représentative (commune, EPCI). Cet indice est calculé conformément aux dispositions de l’article 3 de l’arrêté du 10 juillet 2020. Il est le résultat agrégé de la surveillance de cinq polluants atmosphériques : le dioxyde de soufre « SO2 », le dioxyde d'azote « NO2 », l'ozone « O3 », les particules de diamètre aérodynamique inférieur à 10 micromètres « PM10 » et les particules de diamètre aérodynamique inférieur à 2,5 micromètres « PM2,5 ». La mesure ou la modélisation des concentrations dans l'air ambiant représentatives d'une situation de fond pour les polluants entrant dans le calcul des sous-indices est réalisée conformément aux dispositions fixées par l'arrêté du 19 avril 2017 modifié. L'indice caractérisant la qualité de l'air globale de la journée considérée est égal au sous-indice le plus dégradé. Il correspond à un indicateur chiffré permettant d’évaluer l’état de la qualité de l’air ambiant de « bon » à «extrêmement mauvais » sur une échelle de 1 à 6.

  • Un bulletin de vigilance relatif à la pollution atmosphérique sur la région Grand Est est généré lors de chaque activation d'une vigilance. Il est issu des préconisations de l'Arrêté Cadre Zonal relatif aux procédures préfectorales en cas d'épisode de pollution dans l'air ambiant. Ce bulletin de vigilance est produit à partir des informations issues de la chaîne de prévision numérique et de l'expertise d'un prévisionniste. Il traite essentiellement de la situation prévue lors des 24 heures suivantes. En règle générale, il est diffusé avant 14 h. Pour tenir compte de l'exposition de la population, il intègre des critères de superficie, de nombre d'habitants exposés ou de situations particulières. Il indique le polluant concerné, la date de l'épisode, les zones concernées et le niveau de vigilance (jaune, orange, rouge). Il comporte des messages sanitaires adaptés au polluant correspondant à l'épisode de pollution en cours, ainsi que des recommandations comportementales. Selon les cas de figure, il peut être suivi d'une activation d'un dispositif préfectoral d'information ou d'alerte.

  • Concentrations moyennes horaires issues du réseau fixe des mesures des principaux polluants réglementés dans l'air sur la région Grand-Est : dioxyde de soufre SO2, monoxyde d'azote NO et dioxyde d'azote NO2, particules en suspension PM10, particules en suspension PM2.5, ozone O3, benzène C6H6, monoxyde de carbone CO. Toutes les données fournies sont en μg/m³ (microgramme par mètre cube) sauf CO (mg/m³) et correspondent aux heures TU. Les données proviennent des mesures de terrain automatiques.

  • Estimation des émissions tous secteurs d'activité confondus des principaux polluants atmosphériques (Dioxyde de soufre SO2 - Oxydes d'azote équivalent NO2 - Particules en suspension PM10 - Particules fines PM2,5 - Benzène C6H6 - Composés Organiques Volatils Non Méthaniques COVNM - Ammoniac NH3 - Monoxyde de carbone CO- Arsenic As - Cadmium Cd - Nickel Ni - Plomb Pb - Benzo(a)pyrène BaP) sur la région Grand Est pour les années 2005, 2010, 2012, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019. Les unités sont exprimées en kg/an pour les unités administratives associées aux départements. Les chiffres fournis sont issus de l’inventaire V2021 d’ATMO Grand Est. Les éléments méthodologiques utilisés proviennent en grande majorité des travaux animés conjointement par la Fédération ATMO France, le CITEPA et l’INERIS dans le cadre du Pôle de Coordination national des Inventaires Territoriaux (PCIT) piloté par la Direction Générale de l’Energie et du Climat du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire et publiés dans le Guide méthodologique pour l’élaboration des inventaires territoriaux. Celui-ci est un guide technique complexe visant à préconiser des méthodologies pour l’élaboration d’inventaires d’émissions de polluants et de gaz à effet de serre au niveau du territoire. Les éléments présentés ici proviennent de la nouvelle version du guide (version juin 2019), validé par le Ministère de la Transition écologique et solidaire. Cette version n°2 est une mise à jour du premier guide publié en novembre 2012. Le rapport méthodologique détaillé associé à ces données est téléchargeable via cette fiche.

  • Estimation des émissions tous secteurs d'activité confondus des gaz à effet de serre (GES) (Dioxyde de carbone CO2 - Méthane CH4 - Protoxyde d'azote N2O - Hydrofluorocarbure HFC - Perfluorocarbure PFC - Hexafluorure de soufre SF6 - Trifluorure d'azote NF3 - Pouvoir de réchauffement global selon les valeurs des PRG du 4ème rapport du GIEC (AR4) relatives à l'année 2007 PRG2007 - Pouvoir de réchauffement global selon les valeurs des PRG du 5ème rapport du GIEC (AR5) relatives à l'année 2013 PRG2013 - Dioxyde de carbone d'origine biomasse, non pris en compte dans le calcul des PRG CO2_BIO) sur la région Grand Est pour les années 1990, 2005, 2010, 2012, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019. Les unités sont exprimées en kg/an ou en tonnes équivalent CO2 pour les PRG pour l'unité administrative associée à la région. Les chiffres fournis sont issus de l’inventaire V2021 d’ATMO Grand Est et les données proviennent de l'Observatoire Climat Air Energie animé par ATMO Grand Est en partenariat avec la Région, l'ADEME et la DREAL. Pour obtenir des données plus détaillées vous pouvez consulter ce site à l'adresse https://observatoire.atmo-grandest.eu/

  • Concentrations moyennes mensuelles issues du réseau fixe des mesures des principaux polluants réglementés dans l'air sur la région Grand-Est : dioxyde de soufre SO2, monoxyde d'azote NO et dioxyde d'azote NO2, particules en suspension PM10, particules en suspension PM2.5, ozone O3, benzène C6H6, monoxyde de carbone CO. Toutes les données fournies sont en μg/m³ (microgramme par mètre cube) sauf CO (mg/m³). Les données proviennent des mesures de terrain automatiques.

  • Concentrations moyennes journalières issues du réseau fixe des mesures des principaux polluants réglementés dans l'air sur la région Grand-Est : dioxyde de soufre SO2, monoxyde d'azote NO et dioxyde d'azote NO2, particules en suspension PM10, particules en suspension PM2.5, ozone O3, benzène C6H6, monoxyde de carbone CO. Toutes les données fournies sont en μg/m³ (microgramme par mètre cube) sauf CO (mg/m³). Les données proviennent des mesures de terrain automatiques.