Resolution

10.0 m

7 record(s)
 
Type of resources
Available actions
Provided by
Years
Formats
Representation types
Update frequencies
Resolution
From 1 - 7 / 7
  • Les cartes de prévision d'indices de la qualité de l'air (IQA) et des concentrations spatialisés de pollution atmosphérique (NO2,O3, PM10) sont produites automatiquement 2 fois par jour (9h00 et 17h00) par la chaîne de modélisation PREVISIONAIR (modèle ADMS-URBAN) alimentée par la chaîne de modélisation régionale PREVEST . Ces données sont issues d'une correction statistique couvrant les échéances de J0, J+1 et J+2. Elles alimentent le bulletin journalier de prévision de qualité de l'air pour la région Grand Est. L'indice est calculé à partir de la concentration dans l'air ambiant de trois polluants mesurés en continu par des capteurs automatiques (NO2, PM10, O3). L'indice qualifiant une journée est associé à la concentration la plus élevée de ces polluants. Il varie sur une échelle de valeurs de 1 à 10 selon des niveaux fixés par les réglementations françaises et européennes qui correspond à un qualificatif de l'air ambiant de "très bon" à "très mauvais".

  • Les cartes de prévision d'indices de la qualité de l'air (IQA) et des concentrations spatialisés de pollution atmosphérique (NO2, O3, PM10) sont produites automatiquement 2 fois par jour (9h00 et 17h00) par la chaîne de modélisation PREVISIONAIR (modèle ADMS-URBAN) alimentée par la chaîne de modélisation régionale PREVEST . Ces données sont issues d'une correction statistique couvrant les échéances de J0, J+1 et J+2. Elles alimentent le bulletin journalier de prévision de qualité de l'air pour la région Grand Est. L'indice est calculé à partir de la concentration dans l'air ambiant de trois polluants mesurés en continu par des capteurs automatiques (NO2, PM10, O3). L'indice qualifiant une journée est associé à la concentration la plus élevée de ces polluants. Il varie sur une échelle de valeurs de 1 à 10 selon des niveaux fixés par les réglementations françaises et européennes qui correspond à un qualificatif de l'air ambiant de "très bon" à "très mauvais".

  • Les cartes de prévision d'indices de la qualité de l'air (IQA) et de concentrations spatialisés de pollution atmosphérique (NO2, O3, PM10) sont produites automatiquement 2 fois par jour (9h00 et 17h00) par la chaîne de modélisation PREVISIONAIR (modèle ADMS-URBAN) alimentée par la chaîne de modélisation régionale PREVEST . Ces données sont issues d'une correction statistique couvrant les échéances de J0, J+1 et J+2. Elles alimentent le bulletin journalier de prévision de qualité de l'air pour la région Grand Est. L'indice est calculé à partir de la concentration dans l'air ambiant de trois polluants mesurés en continu par des capteurs automatiques (NO2, PM10, O3). L'indice qualifiant une journée est associé à la concentration la plus élevée de ces polluants. Il varie sur une échelle de valeurs de 1 à 10 selon des niveaux fixés par les réglementations françaises et européennes qui correspond à un qualificatif de l'air ambiant de "très bon" à "très mauvais".

  • Les cartes de prévision d'indices de la qualité de l'air (IQA) et des concentrations spatialisées de pollution atmosphérique (NO2, O3, PM10) sont produites automatiquement 2 fois par jour (9h00 et 17h00) par la chaîne de modélisation PREVISIONAIR (modèle ADMS-URBAN) alimentée par la chaîne de modélisation régionale PREVEST . Ces données sont issues d'une correction statistique couvrant les échéances de J0, J+1 et J+2. Elles alimentent le bulletin journalier de prévision de qualité de l'air pour la région Grand Est. L'indice est calculé à partir de la concentration dans l'air ambiant de trois polluants mesurés en continu par des capteurs automatiques (NO2, PM10, O3). L'indice qualifiant une journée est associé à la concentration la plus élevée de ces polluants. Il varie sur une échelle de valeurs de 1 à 10 selon des niveaux fixés par les réglementations françaises et européennes qui correspond à un qualificatif de l'air ambiant de "très bon" à "très mauvais".

  • Les cartes de prévision d'indices de la qualité de l'air (IQA) et des concentrations spatialisés de pollution atmosphérique (NO2, O3, PM10) sont produites automatiquement 2 fois par jour (9h00 et 17h00) par la chaîne de modélisation PREVISIONAIR (modèle ADMS-URBAN) alimentée par la chaîne de modélisation régionale PREVEST . Ces données sont issues d'une correction statistique couvrant les échéances de J0, J+1 et J+2. Elles alimentent le bulletin journalier de prévision de qualité de l'air pour la région Grand Est. L'indice est calculé à partir de la concentration dans l'air ambiant de trois polluants mesurés en continu par des capteurs automatiques (NO2, PM10, O3). L'indice qualifiant une journée est associé à la concentration la plus élevée de ces polluants. Il varie sur une échelle de valeurs de 1 à 10 selon des niveaux fixés par les réglementations françaises et européennes qui correspond à un qualificatif de l'air ambiant de "très bon" à "très mauvais".

  • Les cartes de prévision d'indices de la qualité de l'air (IQA) et des concentrations spatialisés de pollution atmosphérique (NO2, O3, PM10) sont produites automatiquement 2 fois par jour (9h00 et 17h00) par la chaîne de modélisation PREVISIONAIR (modèle ADMS-URBAN) alimentée par la chaîne de modélisation régionale PREVEST . Ces données sont issues d'une correction statistique couvrant les échéances de J0, J+1 et J+2. Elles alimentent le bulletin journalier de prévision de qualité de l'air pour la région Grand Est. L'indice est calculé à partir de la concentration dans l'air ambiant de trois polluants mesurés en continu par des capteurs automatiques (NO2, PM10, O3). L'indice qualifiant une journée est associé à la concentration la plus élevée de ces polluants. Il varie sur une échelle de valeurs de 1 à 10 selon des niveaux fixés par les réglementations françaises et européennes qui correspond à un qualificatif de l'air ambiant de "très bon" à "très mauvais".

  • Les cartes de prévision d'indices de la qualité de l'air (IQA) et des concentrations spatialisés de pollution atmosphérique (NO2, O3, PM10) sont produites automatiquement 2 fois par jour (9h00 et 17h00) par la chaîne de modélisation PREVISIONAIR (modèle ADMS-URBAN) alimentée par la chaîne de modélisation régionale PREVEST . Ces données sont issues d'une correction statistique couvrant les échéances de J0, J+1 et J+2. Elles alimentent le bulletin journalier de prévision de qualité de l'air pour la région Grand Est. L'indice est calculé à partir de la concentration dans l'air ambiant de trois polluants mesurés en continu par des capteurs automatiques (NO2, PM10, O3). L'indice qualifiant une journée est associé à la concentration la plus élevée de ces polluants. Il varie sur une échelle de valeurs de 1 à 10 selon des niveaux fixés par les réglementations françaises et européennes qui correspond à un qualificatif de l'air ambiant de "très bon" à "très mauvais".