From 1 - 10 / 50
  • Document PDF du changement climatique dans le Rhin Supérieur (2019) : précipitations estivales, les périodes sèches et le risque de sécheresse PDF Dokument Atlas Klimawandel am Oberrhein (2019) : Dossier Sommerniederschlag, Trockenphasen und Dürrerisiko

  • Raster d'irradiation annuelle moyenne couvrant la zone géographique de la Communauté des communes Sauer-Pechelbronn est un raster représentant la quantité d'énergie moyenne annuelle reçu par la zone géographique en tout point. Les valeurs des pixels représentent cette énergie sont en Wh/m2. L'énergie est issue de la quantité du rayonnement global (diffus et direct) reçu dans un an simulé avec le module "Rayonnement solaire zonal" du logiciel ArcGIS 10.3 sur le MNS CIGAL ALSACE 2011 produit par IGN de résolution spatiale de 1m .

  • Document PDF du changement climatique dans le Rhin Supérieur (2019) : jours de gel PDF Dokument Atlas Klimawandel am Oberrhein (2019) : Dossier Frosttage

  • Document PDF du changement climatique dans le Rhin Supérieur (2019) : nuits tropicales PDF Dokument Atlas Klimawandel am Oberrhein (2019) : Dossier Tropennächte

  • Document PDF du changement climatique dans le Rhin Supérieur (2019) : pluies intenses PDF Dokument Atlas Klimawandel am Oberrhein (2019) : Dossier Starkregen

  • Atlas complet PDF du changement climatique dans le Rhin Supérieur - 2019 Gesamte PDF Atlas Klimawandel am Oberrhein - 2019

  • Document PDF du changement climatique dans le Rhin Supérieur (2019) : précipitations hivernales et risque d'inondation PDF Dokument Atlas Klimawandel am Oberrhein (2019) : Dossier Winterniederschlag und Hochwassergefahr

  • Un bulletin de vigilance relatif à la pollution atmosphérique sur la région Grand Est est généré lors de chaque activation d'une vigilance. Il est issu des préconisations de l'Arrêté Cadre Zonal relatif aux procédures préfectorales en cas d'épisode de pollution dans l'air ambiant. Ce bulletin de vigilance est produit à partir des informations issues de la chaîne de prévision numérique et de l'expertise d'un prévisionniste. Il traite essentiellement de la situation prévue lors des 24 heures suivantes. En règle générale, il est diffusé avant 14 h. Pour tenir compte de l'exposition de la population, il intègre des critères de superficie, de nombre d'habitants exposés ou de situations particulières. Il indique le polluant concerné, la date de l'épisode, les zones concernées et le niveau de vigilance (jaune, orange, rouge). Il comporte des messages sanitaires adaptés au polluant correspondant à l'épisode de pollution en cours, ainsi que des recommandations comportementales. Selon les cas de figure, il peut être suivi d'une activation d'un dispositif préfectoral d'information ou d'alerte.

  • Les cartes de prévision d'indices de la qualité de l'air (IQA) et des concentrations spatialisés de pollution atmosphérique (NO2,O3, PM10) sont produites automatiquement 2 fois par jour (9h00 et 17h00) par la chaîne de modélisation PREVISIONAIR (modèle ADMS-URBAN) alimentée par la chaîne de modélisation régionale PREVEST . Ces données sont issues d'une correction statistique couvrant les échéances de J0, J+1 et J+2. Elles alimentent le bulletin journalier de prévision de qualité de l'air pour la région Grand Est. L'indice est calculé à partir de la concentration dans l'air ambiant de trois polluants mesurés en continu par des capteurs automatiques (NO2, PM10, O3). L'indice qualifiant une journée est associé à la concentration la plus élevée de ces polluants. Il varie sur une échelle de valeurs de 1 à 10 selon des niveaux fixés par les réglementations françaises et européennes qui correspond à un qualificatif de l'air ambiant de "très bon" à "très mauvais".

  • Les cartes de prévision d'indices de la qualité de l'air (IQA) et des concentrations spatialisés de pollution atmosphérique (NO2, O3, PM10) sont produites automatiquement 2 fois par jour (9h00 et 17h00) par la chaîne de modélisation PREVISIONAIR (modèle ADMS-URBAN) alimentée par la chaîne de modélisation régionale PREVEST . Ces données sont issues d'une correction statistique couvrant les échéances de J0, J+1 et J+2. Elles alimentent le bulletin journalier de prévision de qualité de l'air pour la région Grand Est. L'indice est calculé à partir de la concentration dans l'air ambiant de trois polluants mesurés en continu par des capteurs automatiques (NO2, PM10, O3). L'indice qualifiant une journée est associé à la concentration la plus élevée de ces polluants. Il varie sur une échelle de valeurs de 1 à 10 selon des niveaux fixés par les réglementations françaises et européennes qui correspond à un qualificatif de l'air ambiant de "très bon" à "très mauvais".